La stratégie nationale de transformation de notre système de santé et le virage numérique

Lancement des chantiers de la stratégie nationale de transformation du système de santé

Le Premier Ministre Édouard Philippe et Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, ont lancé les travaux de la stratégie de transformation du système de santé. Cette stratégie de transformation du système de santé, publiée en février 2018, s’articule avec le plan d’égal accès aux soins dans les territoires et plus globalement avec la Stratégie nationale de santé.

La ministre souhaite adapter notre système de santé à l’évolution des pathologies, aux progrès des soins, aux besoins des patients et aux attentes des professionnels de santé. Ainsi, elle a présenté lors d’une conférence de presse, le 9 mars 2018, les 5 chantiers de cette stratégie de transformation de notre système de santé :

  • La qualité et la pertinence des soins pour les inscrire au cœur des organisations et des pratiques;
  • Les modes de rémunération, de financement et de régulation pour les repenser en y intégrant des objectifs plus collectifs, pour mieux refléter l’état de santé de la population et pour mieux tenir compte de la prévention et de la qualité des soins;
  • Le virage numérique pour améliorer la qualité des soins pour le patient et améliorer le quotidien des professionnels ;
  • La formation et la qualité de vie au travail pour proposer un «nouveau contrat social » aux agents de la fonction publique hospitalière et accompagner une « gestion du changement » au sein des établissements ;
  • L’organisation territoriale des soins doit être repenser pour garantir des soins de la meilleure qualité possible sur l’ensemble du territoire et pour tous les français.

La Ministre a annoncé le lancement d’une consultation, qui se déroulera jusqu’au mois de mai 2018, au niveau local, national, ainsi qu’une consultation numérique pour que chaque citoyen puisse participer. Une feuille de route sera détaillée avant l’été.

Lancement d’une mission « E-santé »

Dans son axe « Accélérer le virage numérique », le Gouvernement fixe 3 objectifs stratégiques précis d’ici 2022 :

  • L’accessibilité en ligne, pour chaque patient, de l’ensemble de ses données médicales;
  • La dématérialisation de l’intégralité des prescriptions;
  • La simplification effective du partage de l’information entre tous les professionnels de santé.

Pour cela, une mission « E-santé » va voir le jour et sera pilotée par Dominique Pon, président de Santé Cité et directeur général de la Clinique Pasteur à Toulouse et Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins de l’Assurance maladie.

Cette Mission aura en charge la coordination de l’ensemble des actions conduites en matière de numérique en santé, notamment :

  • Les programmes d’investissement, pilotés par le DGOS, qui bénéficient du soutien du Grand Plan d’Investissement;
  • Le dossier médical partagé(D.M.P) piloté par la CNAMTS et dont le déploiement généralisé doit commencer en 2018

En octobre 2017, le Gouvernement avait déjà annoncé cette révolution numérique en santé pour abolir les distances, dans ces priorités pour « Renforcer l’accès territorial aux soins » :

  • En inscrivant la télémédecine dans le droit commun dès 2018 (loi de financement pour la sécurité sociale de 2018).
  • En accompagnant l’équipement des établissements médico-sociaux, des établissements de santé (dont les hôpitaux de proximité), des maisons de santé pluri-professionnelles et des centres de santé dans le déploiement de la télémédecine;
  • En faisant émerger les territoires digitaux (généralisation du dossier médical personnel; développement des services numériques pour faciliter les échanges d’information et la coordination entre professionnels au service du patient ; développement de la compatibilité entre les logiciels des différents acteurs de soins, établissements de santé et professionnels de ville ; généralisation les possibilités de prises de rendez-vous en ligne pour les hôpitaux et les structures ambulatoires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *